+49 (651) 74490 resa@domstein.de

Histoire

Trebeta, le fils du roi de l´Assyrie Ninus, a probablement fondé Trèves en 2050 av. J. C. en tant que région de colonisation, c´est à dire 1300 ans avant la naissance de Rome.

L´inscription sur la Maison Rouge, en face du restaurant en témoigne comme suit:

Zum Domstein - Trier - Inschrift

Trèves existait 1300 ans avant Rome. Puisses-t-il continuer d´exister et de jouir d´une paix éternelle

La fondation de la ville de Trèves par les romains a eu lieu en 16 av. J. C. sous le nom de « Augusta Treverorum » (ville d´Auguste au pays des « Treverer ») et se réclame être la plus vieille ville d´Allemagne. Beaucoup de monuments romains inscrits sur la Liste du patrimoine mondiale se trouvent aux alentours du restaurant ZUM DOMSTEIN. (voire aussi notre chapitre: Trèves).

Dans les années 70 notre restaurant a été confronté directement avec cet héritage culturel. Pendant la construction d´une cave dans la cour historique nous avons trouvé une colonne en position verticale. Il s´est avéré qu´il s´agissait de la colonne sud-ouest de l´ancienne basilique de l´époque de l´empereur Constantin. Ce pilier représentait donc la preuve qu´à Trèves se trouvait le plus grand édifice du monde de l´époque.

Après cette découverte, les travaux de la cave ont été interrompus. Nous avons continué en faisant des fouilles et quelques trouvailles sont à visiter actuellement dans notre cave romaine.

Zum Domstein Trier - Fußboden

ON A RECONSTRUIT LE PLAFOND DE LA CAVE ROMAINE D' APRÈS LES TROUVAILLES.

Zum Domstein Trier

On a inséré des tuiles rondes romaines de terre cuite et une part du chauffage romain de l´ancien palais romain sous les vitrines.

vitrine-privat-glas-01

vitrine-privat-glas-02

In den Vitrinen sieht man eine der besten Privatsammlungen von römischem Glas aus der Zeit von 150 bis 350 n. Chr.

Dans les armoires vitrées on voit aujourd´hui une des plus belles collections privées de verres romains des années 150 à 350 après Jésus-Christ.

geschirr-01

geschirr-02

geschirr-03

D´autre part, nous avons trouvé des gamelles, des chopes, des restes de nourriture dans des casseroles et des fragments d´os entre autres.

Toutes ces trouvailles nous ont stimulés à nous intéresser de plus près aux habitudes alimentaires des romains. C´est ainsi que nous avons découvert le livre de cuisine romaine "De re coquinaria". Autrefois, on pensait que l´auteur en était seulement Marcus Gavius Apicius. Aujourd´hui, on postule qu´il ne l´est qu´en partie. C´est probablement une sorte de collection de différentes provenances – entre autre des recettes d´Apicius.

Le plus vieil exemplaire du fameux livre de cuisine semble être celui imprimé en 1500 à Venise. Vous pouvez le voir également dans nos vitrines. Pendant une longue époque c´était le livre avec le tirage le plus important après la bible ce qui souligne son importance quant à tous les autres livres de cuisine jusqu´au 18ième siècle.